Kiki, l Histoire: La Bergerie, Chez Kiki.

in Kiki d'Antan
10 février 2017
by
Pas de commentaire

Kiki et la vie Savoyarde

Fêtes et désillusions.

Suite à son renvoi de l’Hôtel Le Savoy à Courchevel, Kiki géra pendant un temps la boite de nuit située sous l’hôtel puis,  le Marquis, à Moriond appelé aussi le « Kiki Club » pendant encore 5 ou 6 ans. Il s’associa aussi pour reprendre le Club Le Cythère à Brides-Les-Bains à un certain Roger Ferrara, qui avait aussi des affaires à Méribel, en même temps qu’il passait son permis de conduire. Il s’acheta une DS 19 avec laquelle il montait à la Croix jean Claude aux Allues pour prendre des douches, le Cythère ne disposant pas de sanitaires! Dans les années  le Club permettait de gagner pas mal d’argent, ce qui permit à Kiki d’investir dans la station de ski des Arcs en 1965, dans un restaurant de piste – boîte de nuit au pied du slalom. Malheureusement il découvrit trop tard que le contrat ne lui permettait pas d’acheter le  terrain avant 30 ans, pendant lesquels il était « actionnaire » de la nouvelle station de ski. Couvert de dettes, il descendit au Café du Commerce de Moutiers, broyant du noir et pensant, à 41 ans, retourner à Paris.

Au bon endroit, au bon moment!

C’est là que Kiki rencontra Roger Chardonnet, ami et client occasionnel du Cythère, qui lui parla de la Crêperie du Vieux Moulin, à Méribel, dans le village du Morel. Il loua donc à Charles et Éléonore Blanche ce qu’il pensait être un restaurant… Se retrouvant ainsi avec une énorme clé de grange entre les mains, et une bâtisse sans toilettes, avec une installation électrique plus que sommaire, dont le seul chauffage était une cheminée, à 1600m d’altitude!

La Bergerie, Chez Kiki

Le bâtiment fût petit à petit amélioré par les propriétaire et, en 1985, Kiki leur acheta les murs. On peut donc dire que Kiki démarra son activité pendant la saison 1969-1970, il y à 57 ans!